Pour venir à Marmottan

facadePour toute personne concernée par des problèmes de produits licites ou illicites, ou d’addictions sans drogue.

L’hôpital Marmottan est situé au 17-19 rue d’Armaillé, 75017 Paris.
Téléphone : 01 56 68 70 30 – Fax : 01 56 68 70 38
Métro : Charles de Gaulle Etoile
(sortie 5 : avenue Carnot)

L’accueil est ouvert au public les :
Lundi, mardi, mercredi, vendredi : de 11h à 19h
Jeudi : de 12h à 19h
Samedi : de 10h à 14h

Attention, l’accueil et la consultation de médecine générale seront fermés lors des prochains jours fériés : lundi 1er mai, lundi 8 mai, jeudi 25 mai et lundi 5 juin 2017.

Pour les nouveaux patients, nous vous conseillons de prendre rendez-vous auprès du secrétariat au 01 56 68 70 30.

Les soins sont anonymes, volontaires et gratuits, conformément à la loi du 31 décembre 1970.

Nouveau : le mercredi après-midi, accueil sans rdv dédié aux jeunes

A partir d’aujourd’hui, nous proposons aux jeunes de 18 à 25 ans un nouvel accueil, qui leur est spécialement réservé. Cela se passe le mercredi après-midi, de 14h à 17h. C’est sans rdv. Bien sûr, si vous ne pouvez pas venir le mercredi après-midi, vous pouvez appeler le 01 56 68 70 30 afin de convenir d’un rdv à la date de votre choix.
Attention, compte-tenu de la dimension « sans rendez-vous », il y aura peut-être un peu d’attente.

Cette consultation est dédiée aux jeunes adultes présentant des consommations problématiques de substances psychoactives (cannabis, cocaïne, etc.) ou de jeux (jeu d’argent ou jeux vidéo).

Elle permet :

  • d’effectuer un bilan des consommations,
  • d’apporter une information et un conseil personnalisé aux consommateurs et à leur famille,
  • d’aider, si possible, en quelques consultations à arrêter la consommation,
  • de proposer lorsque la situation le justifie, une prise en charge à long terme,
  • d’orienter vers d’autres services spécialisés si nécessaire.

CP inter-associatif – Réduction des risques en prison : où sont les seringues?

Nous, associations d’usagers, de réduction des risques, de professionnels de l’addictologie et de la santé en milieu pénitentiaire, déplorons RDRprisonl’inertie des Pouvoirs publics pour appliquer une politique de prévention des risques en prison. Un dossier vieux de nombreuses années, que nous avons eu l’espoir de voir aboutir suite à l’adoption de la Loi de Modernisation du Système de Santé. Mais aujourd’hui les arbitrages du ministère de la justice et du premier ministre n’en tiennent pas compte.

Sommes-nous naïfs. Une fois de plus, la direction de l’administration pénitentiaire, bien soutenue par son ministère de tutelle, a accompli son récurrent ouvrage : saboter le processus aboutissant à la mise en place de programmes de seringues en prison. Les arbitrages réduisent le travail interministériel et les nombreuses années de concertation basées sur les études scientifiques, à une seule logique sécuritaire.

Et pourtant, personne n’ose même plus affirmer qu’il n’y a pas de drogues en prison. Il faut le rappeler des usagers de drogues sont en prison et n’ont pas accès à la totalité des dispositifs de prévention du VIH et des hépatites et de soins disponibles en milieu ouvert. L’entrée en prison de l’injecteur de drogues ou le miracle du sevrage instantané…

Dans la réalité, que se passe-t-il ? Lire la suite

Asud : appel à soutien

L’association ASUD (Auto-Support des Usagers de Drogues) lance un appel à soutien afin de pouvoir réaliser le 60ème numéro de son journal intitulé ASUD journal.

Pour les soutenir, vous pouvez :

– faire un don pour le financement du 60ème numéro

– vous abonner au journal d’ASUD

– relayer l’information auprès de vos contacts

Plus d’informations :  http://www.asud.org/2017/02/17/asud-a-besoin-de-vous/

Groupe de parole entourage des jeunes consommateurs : 22 février

Le groupe de parole à destination de l’entourage des joueurs de jeux vidéo s’élargit. Désormais, le groupe sera ouvert aux familles des jeunes, quel que soit l’objet d’addiction (cannabis, cocaïne, jeux d’argent, jeux vidéo…). La première séance de ce nouveau groupe aura lieu le mercredi 22 février 2017 à 17h

L’objectif est de partager et d’échanger ses expériences, d’obtenir des informations et du soutien, mais sans entrer dans l’individualité des prises en charge.

Ces réunions sont anonymes et gratuites.

Inscription auprès du secrétariat de Marmottan : 01 56 68 70 30.

 

Des patients toujours exclus de l’accès aux traitements de l’infection par le VHC Le gouvernement doit utiliser tous les outils juridiques à sa disposition

Communiqué de presse de SOS hépatites

Depuis plus de deux ans, le prix exorbitant des nouveaux traitements contre l’hépatite C exigé par les laboratoires a conduit le gouvernement à rationner l’accès aux soins, en violation directe de nos principes constitutionnels d’accès à la santé, retardant ainsi toute politique de santé publique pour mettre fin à l’épidémie d’hépatite C en France.

Lire la suite

Techno+ perquisitionné et saisi. Communiqué du 10/12/16

Suite à l’opération policière dont l’association Techno + a fait l’objet le mercredi 30 novembre dernier, et afin d’informer tous ces partenaires et membres, l’association a fourni le communiqué de presse ci-dessous.

Techno+ perquisitionné et saisi. Que penser ?

Communiqué du 9 décembre 2016 à 13h00
« Depuis le semaine dernière vous êtes nombreux à vouloir en savoir plus sur les suites de l’opération policière à notre encontre le mercredi 30 novembre. Nous aussi nous aimerions bien en savoir plus mais en attendant voilà ce que nous aimerions vous dire : (…) »

Télécharger le communiqué de presse de Techno plus

[culture] “Addiction à l’œuvre”, une histoire du cinéma de 1895 à 2019

Le festival “ADDICTION à l’oeuvre” se propose de penser l’addiction dans toutes ses dimensions à travers le prisme du cinéma. Il court jusqu’au 22 décembre prochain dans plusieurs salles parisiennes, et amorce une réflexion au long cours sur la manière dont le cinéma a pu réfléchir et représenter l’addiction. En plus d’une large sélection de films, mélangeant les genres et ouvrant de nouveaux horizons cinématographiques, le festival se décline en conférences, lectures, performances, publications, expositions…

Des films sur l’addiction

Parmi les films projetés, on retrouve notamment Spring Breakers d’Harmony Korine, Le festin nu de David Cronenberg, L’histoire d’Adèle H de François Truffaut, La baie des anges de Jacques Demy, M le maudit de Fritz Lang, Frenzy d’Alfred Hitchcock… Autant de films revisitant à leur manière l’un ou l’autre aspect de l’addiction.

Téléchargez le programme complet

Recrutement d’un cadre de santé à l’hôpital Marmottan H/F

Le poste

Temps plein – Statut Fonction Publique Hospitalière

Diplôme requis pour ce poste : diplôme de cadre de santé

Le cadre de santé participe à des missions transversales du pôle et de l’institution (qualité, formations, audits, etc.)

Avec la Cadre supérieure du pôle, le chef de pôle et les responsables des structures internes, il participe au projet de pôle, qu’il valorise et soutient auprès des équipes, il favorise les mobilités internes en fonction de l’évolution des projets et des métiers.

Il participe au projet médical des unités en l’articulant avec le projet de soins, dans le respect du projet de Pôle et du projet d’Établissement.

Lire la suite

Recrutement : médecin généraliste

Site géographique de l’offre :

Centre médical Marmottan
17, rue d’armaillé
75017 Paris
Métro : Charles-de-Gaulle-Etoile

Détail de l’offre :

Le centre Médical Marmottan recrute un(e) Médecin généraliste dans son service de Médecine spécialisé dans le suivi médical des toxicomanes.

Lire la suite