Parution du livre « Les ordalies, rituels et conduites »

Les ordalies

Rituels et conduites

Sous la direction de : Gilduin Davy , Raymond Verdier , Christophe Archan , Gérard Courtois , Marc Valleur

Les ordalies, pratique déduite d’une cosmogonie immémoriale, ont participé en bien des temps et des lieux au règlement des conflits. Leurs rituels mettent en scène une épreuve dangereuse (voire mortelle) où accusés et accusateurs en appellent à une puissance sacrée pour que se manifeste la vérité. Très présente en Inde et en Mésopotamie, la culture de l’ordalie se repère dans de nombreux épisodes mythiques de l’Antiquité. Au Moyen-Age, les épreuves ordaliques, dont le duel judiciaire, dominent le système probatoire tout en subissant les critiques d’une Église qui rechigne à y voir une intervention divine. En Afrique et à Madagascar, ces épreuves, parfois encore prégnantes de nos jours, privilégient la puissance sacrale et justicière de l’eau et du feu, là où coexistent le visible et l’invisible. De ces rituels institués, nos contemporaines « conduites ordaliques » pourraient être une survivance, dans un monde où leur place devrait être cantonnée à l’imaginaire des productions culturelles.

Lire la suite

24/11 : colloque sur le thème Langage et addictions, à Paris 14eme (mairie)

24 novembre 2022 – SAVE THE DATE !

L’un de nos partenaires, le CSAPA PARIS 14 – Cap14 de l’Association Addictions France organise et vous propose Un Colloque sur le thème : « LANGAGES ET ADDICTIONS » le 24 novembre 2022 de 9h à 17h30

LIEU : Paris – Salle des fêtes de l’Annexe de la Mairie du 14ème arrondissement

Entrée libre sur inscription (nombre de places limitées)

EMAIL D’INSCRIPTION : colloquelangagesetaddictions@gmail.com

LANGAGES ET ADDICTIONS

On entend souvent dire que les personnes qui présentent un trouble lié à l’usage d’un produit psychoactif manquent de parole, qu’elles utilisent les mots pour mentir ou se tromper elles-mêmes. N’est-ce pas plutôt qu’elles peinent à exprimer ce qu’elles sont, autrement que dans cette langue absconse, difficilement traduisible, de l’addiction ?

L’accompagnement, les soins de ces patients font un large appel à l’écoute, au langage, au dialogue : les soignants s’efforcent de prendre langue avec eux et d’établir un dialogue confiant, une ouverture de la conscience qui passe par des langages nouveaux, que ce soit pour les protéger, soigner leur corps, les aider à réduire leurs risques et dommages, utiliser des médiations thérapeutiques pour qu’ils saisissent les enjeux de leur addiction. Sortir de la précipitation addictive, c’est prendre le temps de s’expliquer, de s’apaiser, de retrouver un langage transmissible pour soi-même, et aussi pour les autres, notamment sa famille et son entourage.

Avec comme intervenants :

Valérie BLANC, Dr Éric HISPARD, Dr Daniel KARINTHI, Jean-Yves LEVENTAL, Elodie MARCHIN, Sarah NARO, Jean NORMAND, Dr Gérard Ostermann, Charlotte PERRIN-COSTANTINO,
Pr Gérard PIRLOT, Dr Alain RIGAUD, Véronique RAYMOND, Dr Jutta SCHMITT-DEBJAY.

Lieux de vaccination contre la variole du singe en Ile-de-France

Trouvez la liste des lieux de vaccination sur le site de l’ARS (tout en bas de la page).

Le virus de la variole du singe (Monkeypox) circule actuellement en France.

Il se transmet lors des contacts très rapprochés avec les boutons ou les croûtes de la peau d’une autre personne malade, par le partage de linge ou de matériel de toilettes (comme des rasoirs ou des brosses à dents). La toux et l’éternuement peuvent également transmettre le virus. Les rapports sexuels, avec ou sans pénétration, constituent un risque de transmission.

Symptômes

  • Boutons sur le visage, les paumes des mains, la plante des pieds, les organes génitaux, le buste ou les membres
  • fièvre
  • maux de tête
  • maux de gorge
  • douleurs musculaires
  • fatigue
  • ganglions douloureux sous la mâchoire, au niveau du cou ou au pli de l’aine.

Si vous avez ces symptômes, isolez-vous et contactez votre médecin ou appelez le 15

Dans la plupart des cas, la maladie guérit toute seule en 3 semaines environ. L’isolement doit être poursuivi pendant toute cette durée.

[Documentaire]Un pied chéper, un pied sur terre ! La santé communautaire en freeparty

Pour ses 25 ans, l’association Techno+ a tourné un film documentaire avec la réalisatrice Judith Du Pasquier. La réalisatrice a suivi l’association entre 2018 et 2021, en free-party, durant leurs réunions, leurs formations et sur quelques lieux emblématiques de Techno+. Elle est également allée à la rencontre de volontaires et d’autres témoins de l’histoire de la santé communautaire en free-party.

Le documentaire est accessible gratuitement sur YouTube.

Un film réalisé, tourné et monté par Judith Du Pasquier, produit par Les champs voulus pour Techno+, entre 2018 et 2021.

Lire la suite

Prochain groupe de parole à destination des joueurs de jeux de hasard et d’argent

L’hôpital Marmottan met en place un groupe de parole à destination des joueurs de jeux de hasard et d’argent.

Un jeudi par mois, de 17h30 à 19h, nous vous proposons une rencontre avec des membres de notre équipe.

Prochaine date : le jeudi 21 juillet, à 17h30

Toute personne concernée par l’utilisation problématique des jeux d’argent et de hasard peut participer.

L’objectif est de partager et d’échanger ses expériences, d’obtenir des informations et du soutien, mais sans entrer dans l’individualité des prises en charge.

Ces réunions sont anonymes et gratuites.

Inscription auprès du secrétariat de Marmottan : 01 56 68 70 30. Laissez vos coordonnées pour qu’un animateur du groupe vous rappelle brièvement avant votre première participation.

Soins obligés en addictologie : la Fédération Addiction lance un site pour former les professionnels de la justice et de la santé

Pour encourager une meilleure articulation entre professionnels de la santé et professionnel de la justice dans le cadre des soins obligés, la Fédération Addiction lance en juin 2022 un site internet de formation gratuite : sante-justice.federationaddiction.fr.

Ce site fait suite au guide Santé-justice : les soins obligés en addictologie publié en 2020. Il vise à renforcer les connaissances des professionnels mais également à encourager la coopération entre ces deux secteurs dans l’accompagnement des personnes en soins obligés.

Sont proposées 130 courtes leçons afin d’appréhender le fonctionnement des deux secteurs et leurs modalités de collaboration, ainsi qu’une bibliothèque de plus de 80 ressources documentaires, un lexique de 50 définitions à la fois sur la santé et sur la justice, une foire aux questions et un espace membre pour suivre sa progression et personnaliser l’expérience.

Ce site a été réalisé avec le soutien des ministères de la Santé et de la Justice dans le cadre du plan gouvernemental de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA).

Recrutement médecin

Site géographique de loffre :

Centre médical Marmottan
17, rue d’armaillé
75017 Paris
Métro : Charles-de-Gaulle-Etoile

Détail de loffre :

Le centre Médical Marmottan recrute un(e) Médecin psychiatre ou addictologue, en tant que assistant spécialiste ou praticien hospitalier contractuel.

Etablissement : GHU PARIS Psychiatrie Neurosciences

Chef du pôle : Dr M. BLAISE

Type de contrat : Praticien contractuel ou Assistant spécialiste

Disponibilité novembre 2022

Présentation de la structure :

Le centre Marmottan est ouvert à toute personne majeure concernée par des problèmes d’usage de produits licites ou illicites ou d’autres formes de dépendances. Le centre propose un accompagnement institutionnel pluridisciplinaire médico-psycho-social basé sur le volontariat, la gratuité, l’anonymat et la réduction des risques et des dommages.

Le Pôle Marmottan est constitué de quatre unités :

  • une unité d’accueil-consultation (C.S.A.P.A.)
  • une consultation de médecine générale
  • une unité d’hospitalisation de 12 lits
  • un centre de documentation/recherche/formation.

Lieux dexercice : Unité d’accueil-consultation et Unité d’hospitalisation. Centre médical Marmottan. 17 rue d’Armaillé. 75017 PARIS

Missions du Poste :

  • Consultations médicales, suivis au long cours et hospitalisations de patients présentant des problématiques addictologiques.
  • Participation à des consultations plus spécifiques : Consultations Jeunes Consommateurs (C.J.C.), Consultations addictions sans substance (Jeux d’argent, cybersexe, jeux video…), Consultations Slam, Consultations dopage au quotidien…
  • Participation aux réunions cliniques et institutionnelles
  • Participation à la continuité des soins (gardes de nuit et de week-end dans l’unité d’hospitalisation du centre).

Compétences requises :

  • Expérience en Addictologie ou en Psychiatrie
  • Travailler en équipe pluridisciplinaire dans une approche intégrative
  • Intérêt pour la clinique institutionnelle
  • Intérêt pour la clinique évolutive des addictions

Personne à contacter :

Dr. Mario Blaise
Tel : 01 56 68 70 30
mario.blaise@ghu-paris.fr

Sauvegarder la clinique de la Chesnaie

Depuis sa création en 1956 par le Dr Claude Jeangirard, la Clinique de la Chesnaie accompagne des personnes en souffrance psychique en appliquant et en réinventant au jour le jour les principes de la psychothérapie institutionnelle. En 1988, le Dr Jean-Louis Place a succédé au médecin-fondateur et a continué d’animer la clinique dans l’esprit humaniste et progressiste de ses débuts, tout en accompagnant les évolutions nécessaires pour conformer l’établissement à la réglementation et au Code de Santé Publique.

Un changement de direction est aujourd’hui annoncé.

Les soignants souhaitent sauvegarder le lieu unique qu’est la Clinique de La Chesnaie en reprenant la clinique pour en faire une Société coopérative d’intérêt collectif, c’est à dire une entreprise dont le Directoire est en parti élu, et dont les grandes orientations seront décidées de façon démocratique et collégiale en assemblée générale par les sociétaires : salariés, usagers bénéficiaires et partenaires extérieurs.

Un tournant majeur auquel vous pouvez prendre part

Aujourd’hui l’équipe en place cherche à construire un avenir coopératif et citoyen pour reprendre la clinique sous forme de SCIC. A travers ce projet, l’équipe s’engage pour préserver notre spécificité de soins et continuerons à nous démarquer de la pratique des groupes privés, qui tendent à uniformiser les prises en charge psychiatriques et à satisfaire des objectifs de rentabilité qui vont à contresens de leur éthique.

Un rachat par un groupe privé risquerait de mettre en péril l’organisation institutionnelle !

Participer : comment ? – Les Ami.e.s de La Chesnaie (lesamisdelachesnaie.fr)

L’équipe de Marmottan soutient le combat de l’équipe de la Chesnaie pour préserver leur spécificité de soins, c’est à dire une pratique institutionnelle, basée sur une organisation collective et une clinique sur mesure, à rebours des impératifs  d’uniformisation des prises en charge visant à satisfaire des objectifs de rentabilité.

[publication] Sandrine Musso. Œuvre et posture en anthropologie politique, publique et impliquée

La revue Anthropologie & Santé dédie son dernier numéro à Sandrine Musso.

Ce numéro spécial offre à lire (mais aussi à entendre) toutes les facettes et l’importance de l’œuvre accomplie par Sandrine Musso, anthropologue de la santé disparue beaucoup trop tôt, en 2021. Par son engagement scientifique et politique, mais aussi par son attention à l’autre dans ses recherches et avec ses étudiant·e·s, Sandrine a construit une œuvre originale, irriguée par une pensée incisive et indissociable de sa posture. Elle était en effet une chercheuse impliquée dans la transmission des savoirs, engagée dans la dénonciation des « impensés » de nos sociétés contemporaines et des injustices sociales qui en résultent. Avec ce numéro, c’est le caractère exemplaire de cette posture épistémologique, politique et pédagogique que nous voulons souligner afin de conserver, pour les futur·e·s (et aussi actuel·le·s) chercheur·e·s et enseignant·e·s-chercheur·e·s, les traces d’un modèle à suivre.

L’ensemble du numéro est accessible gratuitement à cette adresse : 24 bis (hors-série) | 2022 Sandrine Musso. Œuvre et posture en anthropologie politique, publique et impliquée (openedition.org)

Nous vous invitons en particulier à découvrir l’article écrit par Hélène Delaquaize, médiatrice de santé à Marmottan :

Co-construire et interroger la médiation en santé : entre engagement, savoirs expérientiels et retours critiques

Penser avec Sandrine Musso, depuis la fin des années 1990, à travers l’un des premiers programmes en France de médiation en santé à la Faculté de médecine de Bichat à Paris, puis à Cayenne et à Marseille.

Co-construire et interroger la médiation en santé : entre engagement, savoirs expérientiels et retours critiques (openedition.org)

[Colloque] Numérique et évolutions sociétales : quels impacts sur les addictions comportementales ?

Le 7 octobre, aura lieu à Morlaix (région Bretagne) un colloque intitulé « Numérique et évolutions sociétales : quels impacts sur les addictions comportementales ? ».

Cette formation est ouverte à tous les professionnels de santé, éligibles au DPC ou non.

Thomas Gaon, psychologue à Marmottan, interviendra dans l’atelier intitulé « Accrocher, retenir et monétiser ou l’effacement des frontières entre gaming et gambling ».

Vous pouvez téléchargez et visualiser le programme et le bulletin d’inscription ci-dessous


Contact :
CHU DE BREST
Direction des Ressources Humaines
Service de la Formation Continue et du DPC
2, avenue Foch – 29200 Brest – Tél. 02 29 02 01 39 – formation-continue@chu-brest.fr