Formations

Chaque année, l’association de l’hôpital Marmottan, la « SERT Marmottan » organise plusieurs sessions de formation à destination des intervenants en addictologie.

Nos formations sont certifiées Qualiopi. 

Au programme en 2024 :

Prise en charge des joueurs d’argent et de hasard pathologiques (stage)

Niveau 1 : Lundi 22 et mardi 23 janvier 2024 – voir le programme
Niveau 2 : Lundi 18 mars et mardi 19 mars 2024 – voir le programme

Comment expliquer que certaines personnes deviennent des joueurs excessifs ou pathologiques ? Quand le virage est-il pris entre une activité de loisir et l’addiction ? Existe-t-il des outils de dépistage et de diagnostic d ces comportements utilisables par les professionnels du soin et plus spécifiquement ceux de l’addictologie ? Quelles sont les différentes pistes de prise en charge ?

Ce stage divisé en deux niveaux tentera de répondre à ces principales questions, en associant des abords théoriques et pratiques via des études de cas.

Jeunes consommateurs : Comprendre la problématique pour adapter son accompagnent au jeune et à sa famille (stage)

les 25, 26, 27 mars 2024

Points abordés : Evaluation, prise en charge, cas sévère et complexe, psycho-traumatisme, pathologie duelle, les placements, les MNA…, questions du partenariat et des réseaux, les écrans et le virtuel, la place et la prise en charge de l’entourage.

De la drogue aux addictions (stage)

du lundi 3 au jeudi 6 juin 2024

Il s’adresse à tous les soignants qui souhaitent se former à la prise en charge des toxicomanes et des « addicts ». Il propose de découvrir une stratégie de soins multimodale : psycho, médico, social. Il se déroulera à Marmottan.

Initiation à l’hypnose en addictologie (stage)

en deux sessions successives: mercredi 2, jeudi 3 et vendredi 4 octobre 2024, puis jeudi 7 et vendredi 8 novembre 2024

Il propose de s’initier aux techniques hypnotiques, et de découvrir l’utilité de l’hypnose dans la prise en charge du patient addict.

Conceptualisation, évaluation et prise en charge de l’addiction à la pornographie (stage)

les 14 et 15 octobre 2024

En partenariat avec l’association DECLIC

  • PARTIE 1. Sexualité saine et sexualité addictive : conceptualisations.
  • PARTIE 2 : Modèles explicatifs, facteurs de risque et psychotrauma
  • PARTIE 3 : Evaluation et prise en charge spécifique de cette addiction
  • PARTIE 4 : Pornographie à l’adolescence : Comprendre, agir et prévenir 
  • PARTIE 5 : Conclusion et bilan du stage de formation

Prévention jeunes sur les risques liés à la consommation de pornographie (stage)

les 18 et 19 novembre 2024

En partenariat avec l’association DECLIC.

  • PARTIE 1 : Comprendre la pornosphère (définitions, actualités, statistiques…)
  • PARTIE 2 : Adolescence, Santé sexuelle et Pornographie (Repères, croyances, enjeux…)
  • PARTIE 3 : Conséquences de la consommation de pornographie chez les jeunes (dont addiction)
  • PARTIE 4 : Prévention, repérage et cas pratiques (présentation d’outils)
  • PARTIE 5 – Conclusion et bilan de la formation

Les cyberaddictions (stage)

du 25 novembre 2024 au 27 novembre 2024

En partenariat avec l’Irema

Ce stage s’intéresse s à la prise en charge des personnes ayant des usages problématiques des écrans (pour le jeu d’argent, les jeux vidéo et la pornographie, notamment). Quelle démarche spécifique de soin adopter pour ces patients ? Sur quelles compétences acquises dans l’accompagnement des patients usagers de « produits » s’appuyer pour consolider cette démarche 


Pour tout renseignements concernant les formations contacter Aurélie Wellenstein : centre.marmottan [at] ghu-paris.fr


Si vous êtes en situation de handicap ou avez des restrictions, vous pouvez nous contacter afin de déterminer ensemble si des adaptations sont possibles.


Pourcentage de satisfaction du stagiaire : En 2022, la moyenne des notes de satisfaction des stagiaires s’élève à 9,09 sur 10.


Conditions générales de vente :

18 réflexions sur « Formations »

    • Bonjour,
      Non, ce n’est pas obligatoire. Vous pouvez choisir de faire seulement le 1 ou seulement le 2. Pour l’inscription au niveau 2, il faudra valider un petit QCM de connaissances. Je vous le ferai parvenir.
      N’hésitez pas à nous écrire par mail : aurelie.wellenstein //@// ghu-paris.fr
      Bien cordialement,
      Aurélie

  1. Bonjour,
    Je suis infirmière dans un établissement psychiatrique et je souhaiterais avoir une formation pour prendre en charge les patients toxicomanes ou addiction au cannabis lors des consultations que je propose (je suis tabacologue). Ces stages peuvent ils être pris en charge financièrement par l’employeur. Si c’est le cas, pouvez vous me donner les tarifs.

    Cordialement,

    Mlle T Stéphanie

    • Bonjour,
      Au vu de ce que vous décrivez, je vous conseillerais plutôt le stage « de la drogue aux addictions », au tarif de 650 euros les 4 jours. Ce stage peut être pris en charge par la formation continue. Nous sommes référencés Data-Dock et donc au catalogue des différents OPCA. En revanche, notre stage 2018 est complet. Il faudrait donc attendre la session de décembre 2019. Celle-ci étant loin, vous pouvez aussi regarder ce que proposent d’autres organismes de formation, tel que l’IREMA ou la Fédération addictions par exemple.
      Bien cordialement,
      AW

  2. Bonjour,

    Je suis étudiant en seconde année de master de psychologique clinique à l’université de Lorraine, et je souhaiterais savoir si il était possible d’effectuer un stage dans votre structure dans le cadre de mon travail sur la pratique vidéo-ludique excessive concernant notamment l’exercice des MMORPG.

    Cette demande est-elle envisageable , ou les stages que vous proposez sont-ils indépendants des structures universitaires auxquelles les étudiants sont rattachés ?

    Merci d’avance,

    Cordialement

    AH

    • Bonjour,

      Nous recrutons chaque année deux étudiants en Master 2 de psychologie, mais les postes pour l’année 2015-2016 sont déjà pourvus (le recrutement se fait en avril de chaque année, et les candidatures doivent être envoyées vers janvier-février).
      Bonne continuation et merci pour votre intérêt pour l’hôpital Marmottan,
      Bien cordialement,
      AW

      • Bonjour, je suis étudiante en Master 2 de psychologie clinique et de psychopathologie à l’université Paris 8 (IED) et je souhaiterais postuler pour un stage de fin de master à l’hôpital Marmottan, pour l’année scolaire prochaine. Pourriez-vous m’indiquer à quelle adresse envoyer ma candidature s’il vous plait ?

        Je vous remercie,

        Bien cordialement,

        S.T

  3. Bonjour,
    je suis médecin, je voudrais pouvoir suivre des formations ou des stages pour avoir plus de connaissance en addicto .
    Je voudrais savoir aussi si vous faites de l ‘alcoologie

    Merci d’avance

    Cordialement

    S. Rousseau

    • Bonjour,

      Le stage le plus adapté à votre demande semble être celui « de la drogue aux addictions », du 30 novembre au 3 décembre inclus. En revanche, il est vrai que nous abordons uniquement la prise en charge des produits illicites (opiacés, cocaine, cannabis, etc.) et addictions sans drogue (jeu d’argent notamment), mais pas les produits licites tels que l’alcool et le tabac.
      Bien cordialement,
      Aurélie W.

  4. Bonjour,

    Je suis actuellement en M1-Psychologie à l’Université de Lorraine, ayant effectué 2 stages dans le domaine de la prévention et du soin en addictologie, je souhaite m’orienter vers ce champ pour ma future pratique professionnelle.
    Vos propositions de formations sont très intéressantes, sont-elles exclusivement réservées aux praticiens ? Ou des étudiants peuvent s’y inscrire ?
    Merci pour votre réponse.

    • Bonjour,
      Merci de votre intérêt pour nos formations.
      Les journées d’étude proposent aux étudiants de s’inscrire avec un tarif avantageux (20 euros).
      En revanche, il n’y a pas de tarif étudiant pour les stages,
      Bien cordialement,
      AW

  5. Bonjour. Je suis psychologue Brésil, je serai à Paris pour 3 mois. Je me demande si il est possible de connaître le fonctionnement de l’institution, les pratiques, les écrits. Travailler avec la dépendance et je vous écris sur le sujet. Reconnaissant.

    • Bonjour,
      Nous n’avons malheureusement pas la capacité de vous accueillir en stage, mais c’est avec plaisir que je peux vous recevoir afin de vous faire visiter la structure et vous expliquer notre fonctionnement,
      N’hésitez pas à prendre rdv avec moi lors de votre venue en France,
      Bien cordialement,
      Aurélie Wellenstein
      Tel standard : 00 33 1 45 74 00 04

  6. Bonjour,
    je suis psychologue clinicienne a l’hopital de Bucharest, en Roumanie. Je travaille avec des pacients toxicomanes depui trois annes et je suis interesee de participer a une stage de formation chez vous, en 2015. Je vous demande si j’ai le droit de participer et quelles sont les conditions d’inscription pour les personnes d’origine etrangere.
    Mersi beaucoup
    Ilinca

    • Bonjour, je suis coordonnatrice d’un service d’aide téléphonique provincial pour le jeu pathologique (voir site Web). Une personne nous demande s’il existe de l’aide pour le jeu pathologique en Roumanie: pouvez-vous m’aider à le diriger?

      • Bonjour,
        Je vous ai répondu par mail. Je suggère de contacter directement Viorel Lupu, auteur du chapitre sur le jeu en Roumanie dans le livre « Problem Gambling in Europe ». Il a signé d’autres articles sur le jeu en Roumanie dans des revues spécialisées. Il saura sûrement vous répondre précisément. En 2011, en tout cas, il écrivait qu’il n’y avait pas encore de stratégie nationale cohérente sur la prise en charge du jeu pathologique en Roumanie. Les joueurs excessifs avaient tendance à se tourner vers le privé pour les prises en charge (« private offices »). Mais c’était il y a cinq ans, cela a pu évoluer.
        Sinon, sur le site international de Gambler Anonymous, on trouve une adresse pour la Roumanie :

        Bucharest G.A.
        « Jucatorii Anonimi-Bucuresti-1 »
        6:00 PM
        Radu Voda Monastery
        Radu-Voda Str. No. 24A
        Bucharest, Romania
        Closed Meeting

        Bien cordialement,
        Aurélie W.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *