« Le cannabis déconfiné » – webinaire organisé par FPEA

cliquez pour voir en grand

« Le cannabis déconfiné », le webinaire organisé par FPEA, débutera à 8h50 le vendredi 18 juin 2021 !

A suivre sur YouTube
PROGRAMME 
Introduction par Sandra Pinel, présidente de FPEA
▶️ Historique/mise en perspective
– Historique du CIRC : Jean-Pierre Galland
– Historique ASUD – Autosupport des usagers de drogues : Anne Coppel
– Le cannabis récréatif : Frenchy Cannoli
– Néocannabinoides : Psychoactif / Pierre Chappard
▶️ Économique/Distribution
– Industrialisation : Syndicat du chanvre / Aurélien Delecroix
– Auto production et Cannabis Social Club : CANNABIS SANS FRONTIERES – Mouvement pour les libertés / Farid Ghehioueche
– Expérience des autres pays Uruguay, Canada, US : Newsweed / Aurélien Barreau
– Aspect économique : Pr Christian Ben Lakhdar/ Fabrice Olivet
▶️ Thérapeutique
– Témoignage : Florence Thieble et Dr Bertrand Leibovici Lebeau
– Usage thérapeutique sous les radars : Principes Actifs / Fabienne Lopez
– Cannabis thérapeutique : Fédération Française d’Addictologie / Pr Amine Benyamina
– Expérimentation Cannabis Médical : Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé / Pr Nicolas Authier
▶️ Prévention / RdRd Risques
– RDR cannabis : NORML France
– addiction et cannabis/CJC : Hôpital Marmottan / Dr Mario Blaise et Muriel Lascaux
– schizophrénie : CEID et Fédération Addiction / Dr Jean-Michel Delile
▶️ Legislatif / Politique / juridique
– Recommandations de l’OMS et changement de classification du cannabis par l’ONU : FAAAT / Kenzi Riboulet-Zemouli
– Forfaitisation : Police Contre la Prohibition / Benedicte Desforges
– Faut il légaliser ? Pr Renaud Colson
– Proposition de loi relative à la législation contrôlée de la production, de la vente et de la consommation de cannabis : Francois-Michel Lambert
▶️ Conclusion par Hélène Delaquaize
▶️ Jean Maxence Granier en maître de cérémonie

Techno+ lance un questionnaire spécial Cannabis

Nous relayons ce message de nos partenaires de l’association de Réduction des Risques Techno+

« Consommé depuis la nuit des temps, le cannabis déchaîne aujourd’hui les passions, que l’on soit adepte ou non. Aujourd’hui on s’attelle donc à cette drogue mythique présente en teuf et ailleurs !

Techno+ fait donc appel au peuple qui danse, et qui pense…

Toujours dans l’idée de réduire les risques, T+ lance un questionnaire afin de mieux comprendre tes pratiques avec le cannabis.

Je participe à l’enquête

On te donne donc la parole car on aimerait récolter ton avis, ton ressentis et surtout tes pratiques. Si tu veux bien nous faire part de ta réalité, n’hésite pas ! On va essayer de retracer les petites habitudes de chacun·e.

On enverra les résultats à ceux qui le souhaitent et notre rapport sera lisible sur le site internet de T+.

Pour y répondre entièrement, tu auras besoin de 10 min à 15 min (tout dépend ce que tu auras envie de nous dire et de développer).

Bien sûr, la participation à ce questionnaire est entièrement anonyme !

Comme toujours, aucun·e teufeur·se n’a été et ne sera maltraité·e durant la réalisation de cette étude.

On compte sur toi, prends soin de toi et des autres !

A faire faire tourner sans modération ! Pass’ pass’ le oinj , Pass’ pass le oinj !”

Merci à toutes et à tous !

Les volontaires de Techno+

Je participe à l’enquête

Enquête sur les pratiques et usages de consommation de crack (2021)

Nous relayons cette enquête de jeunes étudiants chercheurs de Sciences Po Lille.

Enquête sur les pratiques et usages de consommation de crack (2021) 

Ce questionnaire est réalisé dans le cadre d’une enquête sur la pertinence du matériel destiné à la consommation de produits stupéfiants à fumer (dits « pipes à crack ») dans un objectif de réduction des risques de transmission de maladies infectieuses, l’adéquation aux attentes des usagers et les évolutions possibles ou attendues.

 

Cette enquête constitue le projet de recherche spécifique du cours de méthode des sciences sociales, en conditions réelles, proposé et dirigé par un enseignant-chercheur avec l’appui d’un professionnel. Ce cours, obligatoire pour tous les étudiants de deuxième année à Sciences Po Lille, est organisé sous forme de « conférence de méthodes » dans des classes d’une vingtaine d’étudiants sur vingt séances d’une heure et demie. L’objectif de ce cours est de faire découvrir aux étudiants les canons des méthodes spécifiques aux sciences sociales, à la fois scientifiques et nécessairement adaptées à l’analyse de problématiques alliant des enjeux théoriques (conceptualisation) et de terrain (enquête, observation, etc.). Votre collaboration à notre projet est grandement appréciée.

[RDR] Tutoriel vidéo Prenoxad et Nalscue

Sur cette page, vous pouvez visualiser deux vidéo de synthèse pour savoir comment utiliser le prenoxad (en injection intramusculaire) ou le nalscue (par voie nasale) en cas d’overdose. Demandez vos kits à nos équipes.

 

Swaps : la RDR à l’épreuve du covid

Devant l’ampleur de la crise sanitaire Swaps a voulu faire le point sur la manière dont les professionnels des Caarud et des Csapa affrontaient sur le terrain le défi d’assurer dans des conditions inédites la continuité de la prise en charge des populations d’usagers de drogues les plus vulnérables.

 

Retrouvez le SWAPS numéro 94 en intégralité sur VIH.org

Sommaire
  1. La mobilisation fédérative à l’heure de la crise sanitaire
  2. Le trafic au temps du COVID-19: vers une pénurie de drogues illicites en France?
  3. Covid-19 : les usagers consomment et gèrent des stocks!
  4. Les professionnels de la réduction des risques et de soins à l’épreuve du Covid-19: comment faire face?
  5. La crise sanitaire, booster du Plan crack? Chroniques de la RDR en temps de «guerre»

[SAFE] service de RDR à distance

Safe assure un service de RDR à distance : possibilité de vous faire livrer le matériel. Plus d’infos sur leur site : https://rdr-a-distance.info/

« Pendant cette période de confinement liée à l’épidémie de COVID19, le dispositif de réduction des risques à distance reste ouvert. L’équipe est mobilisée pour vous envoyer le matériel de consommation qui vous est nécessaire comme d’habitude. Le délai d’envoi par la poste peut cependant être prolongé.

Vous pouvez contacter vos équipes d’accueil en région qui assurent l’accueil habituel.
Nous restons disponibles pour vos questions : tél. : 01 40 09 04 45 – mail : contact@safe.asso.fr
https://rdr-a-distance.info/

[article] Le Nalscue bientôt rationné ?

Hélène Delaquaize, médiatrice de santé à l’hôpital Marmottan et présidente de SOS Hépatite Ile de France publie dans le numéro 26 de l’Hépatante un article sur les dernières décisions concernant le Nalscue :

L’injection en urgence de naloxone reste le traitement conseillé en cas de surdose d’opioïdes et s’avère généralement efficace lorsqu’elle est administrée à temps. Le principal inconvénient concerne l’accès limité de ce médicament aux services d’urgences hospitalières et de SAMU, qui rendent parfois trop tardive l’injection de naloxone en cas de surdose. Le médicament Nalscue®, disponible en spray nasal constitue un véritable espoir par sa grande facilité d’utilisation et la possibilité d’être mis largement à disposition à l’entourage des personnes usagères de drogues, préalablement formées.

Le prix de 100 Euros, fixé librement par le laboratoire Indivior, préalablement aux négociations de prix vient doucher tous nos espoirs. Avec un tel prix la disponibilité de ce nouvel outil de réduction de risque sera limité et son intérêt donc quasi nul.

Prix et accès aux traitements : la problématique s’intensifie, la mobilisation doit continuer.

Lire la suite sur le site de SOS Hépatites

[Communiqué de presse] Renforcer la RDR dans tous ses états, une évidence sanitaire

La Fédération Addiction publie ce jour un communiqué de presse intitulé « Renforcer la RDR dans tous ses états, une évidence sanitaire. »

Ce communiqué encourage à poursuivre l’évolution des pratiques de RDR alcool dans les CAARUD, à réfléchir à des stratégies innovantes au regard de l’augmentation des consommations de cocaïne et accélérer la mise en place de l’accompagnement aux risques liés à l’injection.

Lire la suite

[publication] Profils et pratiques des usagers des CAARUD en 2015

Tendances n° 120, OFDT, 6 p.
Octobre 2017

Le n° 120 de Tendances présente les résultats de l’enquête ENa-CAARUD menée en septembre 2015 auprès des usagers de drogues fréquentant ces structures d’accueil et d’accompagnement à la réduction des risques. Il s’agit de la cinquième édition de cette enquête.

L’édition 2015 d’ENa-CAARUD confirme, en premier lieu, la fréquentation croissante des CAARUD par des usagers insérés socialement, avec un niveau de précarité qui reste toutefois bien plus élevé qu’en population générale.
Sur le plan des consommations, la prépondérance des usages de cannabis, d’alcool et d’opiacés, substances qu’au moins sept usagers sur dix ont consommé dans le mois précédant l’enquête, est une constante. Par ailleurs, l’enquête 2015 consacre un focus particulier aux consommations d’alcool montrant qu’un un tiers des usagers interrogés consomme quotidiennement l’équivalent d’au moins 6 verres d’alcool en une seule occasion, et ce tout au long de l’année. Concernant les autres substances consommées, on note la part croissante des usagers de cocaïne qui consomment le produit sous forme basée. Enfin, un volet sur les médicaments conduit en 2015 analyse leur statut toujours ambigu entre « défonce » et traitement. Le sulfate de morphine et la méthadone ont connu une diffusion nette entre 2008 et 2015, tout comme les benzodiazépines. Enfin, un des résultats marquants de cette édition porte sur la stabilisation voire l’inversion de tendance de plusieurs indicateurs qui témoignaient de la diffusion des pratiques de réduction des risques et des dommages (RdRD). C’est le cas du partage de seringue ou de la réutilisation de celle-ci.

Auteurs : Aurélie Lermenier-Jeannet, Agnès Cadet-Taïrou, Sylvain Gautier

Télécharger le Tendances (fichier PDF, 641 Ko)