Les addictions chez les jeunes (14-24 ans) : synthèse et recommandations

Le Fonds Actions Addictions, la Fondation Gabriel Péri et la Fondation pour l’Innovation Politique ont réalisé une enquête portant sur la perception des addictions chez les jeunes et sur l’acceptabilité des différentes mesures de prévention et de soins. Le groupe mutualiste VYV soutient également cette enquête.


L’enquête s’organise autour de 6 axes principaux d’observation et d’analyse :
1. Quels sont les niveaux de consommations déclarées de produits et de comportements potentiellement addictifs chez les jeunes ?
2. Quelles sont les connaissances que les parents d’enfants de 14 à 24 ans, et la population générale, ont de ces consommations chez les jeunes du même âge ?
3. Quel est le niveau de connaissance des risques encourus et de la dangerosité des produits et comportements ?
4. Quelle est l’accessibilité de ces produits et comportements et notamment chez les mineurs
5. Quel est le système d’attribution des responsabilités ?
6. Quel est Le degré d’acceptabilité des différentes mesures de prévention et de soins concernant ces consommations et ces addictions ?

L’enquête fait tout d’abord ressortir des niveaux de consommation inquiétants chez les jeunes en ce qui concerne tous les produits, licites ou illicites. Pour synthétiser les enseignements principaux et nouveaux de cette enquête :

  • L’importance des consommations des drogues festives (GHB, Cocaïne, Ectasies), 350 000 jeunes en ont déjà consommé et la moitié d’entre-eux au moins 1 fois/semaine
  • Les consommations excessives d’écrans concernant les réseaux sociaux, les jeux-vidéos mais aussi les jeux de hasard et d’argent
  • L’envahissement du porno qui est regardé tous les jours par 10% des jeunes et plusieurs fois par jour par 5%
  • En revanche, les parent sous-estiment fortement les consommations de leurs enfants; ils sous-évaluent d’environ la moitié la consommation hebdomadaire

Cette étude démontre la facilité avec laquelle les jeunes et notamment les mineurs peuvent s’adonner à ces consommations et comportements addictifs. Mais parallèlement, elle montre la volonté très claire des français de prendre les mesures permettant à nos jeunes de vivre dans un environnement plus protecteur.

https://www.addictaide.fr/wp-content/uploads/2018/06/Sondage-synthese-version-finale-5-juin-2018-1.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *