Produits licites et illicites

L’hôpital Marmottan accueille toute personne qui présente des problèmes de dépendance, ainsi que son entourage.

cannabisheroinecocainecrackEcstasyamphetsLSD

ketaminechampiPoppersghb

Produits pris en charge

En ce qui concerne l’alcool, il n’est pris en charge à Marmottan que s’il s’agit d’une co-dépendance à un produit illicite.

Actions proposées

  • Consultations individuelles
  • Accueil, information
  • Orientation
  • Suivi ambulatoire
  • Prescriptions
  • Psychothérapie
  • Traitements de substitution

Modalités

  • Consultations gratuites, sur rendez-vous, par les membres d’une équipe pluridisciplinaire (médecins, psychologues assistante sociale)
  • Psychothérapies
  • Traitements médicamenteux
  • Suivi social
  • Suivi éducatif

Ressources complémentaires en ligne :

 

11 réflexions au sujet de « Produits licites et illicites »

  1. Bonsoir,
    Je suis polydépendante depuis plusieurs années et plus particulièrement dépendante à la cocaïne depuis 4 ans. L’éventualité d’un trouble déficitaire de l’attention a été évoqué plusieurs fois par divers addictologues, mais sans suite médicamenteuse jusqu’alors. Existe-t’il des traitements efficaces contre l’addiction à la cocaïne et le TDAH?
    En vous remerciant,
    Cordialement

    • Bonjour,
      Nous prenons contact avec vous par mail pour vous proposer les coordonnées d’une médecin spécialiste de la question,
      Bien cordialement,
      L’équipe

  2. Bonjour,
    Je suis traité à la métadone et consomme en plus du crack depuis plusieurs mois . Je suis devenu l’ombre de moi même, et souhaite arrêter tout cela? J’ai 22 ans.
    Proposez-vous des cures de désintoxication ? Quel est le délai pour avoir une place ?
    J’ai besoin de m’en sortir.
    Merci de votre réponse

    • Bonjour,
      Effectivement, vous pourriez rencontrer quelqu’un de l’équipe pour faire un premier bilan et discuter.
      Nous proposons bien des sevrages en hospitalisation et du suivi.
      Pouvez-vous s’il vous plait appeler le secrétariat au 01 56 68 70 30 ? Ils vont vous donner un rendez-vous.
      Bon courage,
      Bien cordialement,
      l’équipe

  3. Bonjour,
    J’ai un ami qui souffre d’addiction aux médicaments depuis plusieurs années il a essayé d’arrêter plusieurs fois mais cela n’a pas marché. Il a décider de demander de l’aide en clinique où en hôpital mais ne sachant pas trop vers où se renseigner. Je suis tombé sur votre site et j’aimerai avoir plus d’information et votre aide sachant que sa famille s’inquiète vraiment pour lui

    • Bonjour,
      L’hôpital Marmottan prend en effet en charge l’addiction aux médicaments (psychotropes), donc n’hésitez pas à lui transmettre le numéro du secrétariat 01 56 68 70 30 ou l’adresse : 17 rue d’armaillé, 75017 Paris.
      Les consultations sont anonymes et gratuites. L’hospitalisation également.
      Bien cordialement,
      l’équipe

  4. Bonjour,

    Mon conjoint est alcoolique et dépressif depuis quelques années, il a essayé d’arrêter à quelques reprises mais il est toujours retomber dans son addiction, est-il possible d’avoir quelques informations sur vos méthodes?
    Merci pour votre retour,

    • Bonjour,

      Vous avez pu avoir un aperçu de ce que nous proposons en visitant le site internet, et c’est vrai qu’il est difficile de décrire davantage ce que l’ont fait via un simple message. Les méthodes appliquées sont complètement personnalisées en fonction de la demande du patient. Vous pouvez venir à la consultation « famille et entourage », si vous en avez envie ? Comme cela vous pourriez nous expliquer plus en détails et être conseillée plus efficacement que par simple écrit, par un membre de l’équipe ? Cette consultation est anonyme et gratuite (rendez-vous au 01 56 68 70 30).

      Bien cordialement,
      L’Equipe de Marmottan

  5. Bonjour,
    Mon mari souffre d’addiction aux médicaments (tramadol, codéine …) depuis plusieurs années. Il a baissé sa consommation depuis quelques mois mais n’arrive pas à arrêter completement et cela devient très envahissant dans sa vie quotidienne et celle de notre famille. Prenez vous en charge ce type de pathologie et si oui comment? En sachant que nous habitons en province…
    Je vous remercie par avance pour votre réponse,
    Cordialement

    • Bonjour,
      Oui, cela entre dans notre champ de compétences. Je prends contact avec vous par mail.
      Bien cordialement,
      AW
      pour l’équipe de Marmottan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *