héroïne

heroineEffets recherchés : apaisement, sensation d’extase. L’héroïne agit ponctuellement comme anxiolytique puissant et antidépresseur.

Effets néfastes : La tolérance au produit s’installe rapidement. Le plaisir des premières consommations diminue, entraînant une augmentation de la quantité et de la fréquence des prises. La dépendance s’installe rapidement dans la majorité des cas. La vie quotidienne tourne autour de la consommation du produit. L’état de manque provoque anxiété et agitation. Des troubles apparaissent dont l’anorexie et l’insomnie. Les risques de marginalisation sociale sont importants. L’overdose provoque une dépression respiratoire souvent mortelle.

Plus d’informations sur le site de l’OFDT (Observatoire français des Drogues et Toxicomanies)

6 réflexions au sujet de « héroïne »

  1. Bonjour

    J’ai 35 ans et je suis polytoxicomane depuis plus d’une quinzaine d’années. Mais plus particulièrement addict à l’héroïne depuis 12/13 ans. J’ai réussi à arrêter 2 fois, une première fois avec un traitement de subutex pendant plusieurs années, mais j’ai rechuté au bout d’un an et demi environ (sans consommation durant cette période). Depuis cette rechute, ma consommation n’a fait qu’augmenter, j’ai commencé un traitement de méthadone, en réussissant à arrêter l’héroïne. Mais malheureusement j’ai recommencé à en consommer au bout de quelques mois, tout en gardant mon traitement. Il y a 2 ans, j’ai décidé de quitter l’endroit ou je vivais depuis mon enfance, afin de prendre un nouveau départ, je suis parti travailler à la montagne, pendant cette période d’environ 6 mois, j’ai réussi à me contenter de mon traitement de méthadone. Et très honnêtement, je me sentais revivre pleinement. Et pourtant, une fois n’est pas coutume, après m’être retrouvé sans emploi, j’ai recommencé à consommer de l’héroïne, encore et toujours en plus grande quantité. A ce jour, je consomme sans même en avoir réellement envie, mais plutôt par nécessité, car sinon je suis anxieux en permanence. Pourtant j’aimerais vraiment tout arrêter, quand je pense aux périodes de ma vie ou je ne consommais plus, je profitais de chaque instant, pratiquais plusieurs sport et pleins d’autres activités. Je faisais des projets pour l’avenir, chose que je suis incapable de faire aujourd’hui tellement je m’enfonce et me renferme.
    Aujourd’hui je souhaite plus que tout arrêter tout cela, mais je suis incapable d’y arriver seul, j’aimerais faire une cure de désintoxication dans un service comme le votre. Le problème c’est que j’habite en Normandie, et que je ne trouve pas d’endroits réellement adaptés à ma situation. Pourriez-vous s’il vous plait, m’aider dans ma démarche ? Ce n’est vraiment pas facile de trouver tout seul.

    Merci d’avance pour votre soutien.
    Bien cordialement.

    • Bonjour,
      Oui, nous allons trouver une structure ensemble. Par contre, je vais avoir besoin d’une localisation un peu plus précise, car sur l’échelle de la Normandie j’ai trop de résultats. Je prends contact avec vous par mail.
      Bien cordialement

  2. Il y a 3 ans, Suite à des douleurs, on m’a prescrit du tramadol 50; j’augmente les doses depuis 3 ans en prenant de 200 à 300 mg tous les jours.
    Impossible de décrocher; comment pouvez-vous m’aider?
    Merci.

  3. Mon frère est dépendant a l’héroïne et il prend aussi de la méthadone aujourd’hui il me demande de l’aider. Il a décidé de tous stopper il prend de l’héroïne rarement et il a diminué la méthadone. pouvez vous me contacter afin de nous sortir de cette impasse car sa situation à détruit notre famille.

    • Bonjour,
      Pouvez-vous appeler le secrétariat au 01 56 68 70 30, s’il vous plait ? La secrétaire accueillante verra avec vous comment nous pouvons continuer ensemble. Si par exemple votre frère vient au centre nous rencontrer, ou si vous venez d’abord pour prendre des informations ? La prise en charge est anonyme et gratuite.
      Bien cordialement,
      AW

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *