[publication] Sandrine Musso. Œuvre et posture en anthropologie politique, publique et impliquée

La revue Anthropologie & Santé dédie son dernier numéro à Sandrine Musso.

Ce numéro spécial offre à lire (mais aussi à entendre) toutes les facettes et l’importance de l’œuvre accomplie par Sandrine Musso, anthropologue de la santé disparue beaucoup trop tôt, en 2021. Par son engagement scientifique et politique, mais aussi par son attention à l’autre dans ses recherches et avec ses étudiant·e·s, Sandrine a construit une œuvre originale, irriguée par une pensée incisive et indissociable de sa posture. Elle était en effet une chercheuse impliquée dans la transmission des savoirs, engagée dans la dénonciation des « impensés » de nos sociétés contemporaines et des injustices sociales qui en résultent. Avec ce numéro, c’est le caractère exemplaire de cette posture épistémologique, politique et pédagogique que nous voulons souligner afin de conserver, pour les futur·e·s (et aussi actuel·le·s) chercheur·e·s et enseignant·e·s-chercheur·e·s, les traces d’un modèle à suivre.

L’ensemble du numéro est accessible gratuitement à cette adresse : 24 bis (hors-série) | 2022 Sandrine Musso. Œuvre et posture en anthropologie politique, publique et impliquée (openedition.org)

Nous vous invitons en particulier à découvrir l’article écrit par Hélène Delaquaize, médiatrice de santé à Marmottan :

Co-construire et interroger la médiation en santé : entre engagement, savoirs expérientiels et retours critiques

Penser avec Sandrine Musso, depuis la fin des années 1990, à travers l’un des premiers programmes en France de médiation en santé à la Faculté de médecine de Bichat à Paris, puis à Cayenne et à Marseille.

Co-construire et interroger la médiation en santé : entre engagement, savoirs expérientiels et retours critiques (openedition.org)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.