Des patients toujours exclus de l’accès aux traitements de l’infection par le VHC Le gouvernement doit utiliser tous les outils juridiques à sa disposition

Communiqué de presse de SOS hépatites

Depuis plus de deux ans, le prix exorbitant des nouveaux traitements contre l’hépatite C exigé par les laboratoires a conduit le gouvernement à rationner l’accès aux soins, en violation directe de nos principes constitutionnels d’accès à la santé, retardant ainsi toute politique de santé publique pour mettre fin à l’épidémie d’hépatite C en France.

Lire la suite