Sites informatifs en anglais

DrugScope (Royaume Uni) DRUGSCOPE est né en 2000 de la fusion de l’ISDD (Institute for the Study of Drug Dependence) et de la SCODA (Standing Conference on Drug Abuse) – deux organisations nationales spécialisées dans l’information et la recherche sur les questions de toxicomanie au Royaume-Uni.

  • lexique « Drugsearch »
  • fiches produits
  • agenda
  • répertoire des « Drug action teams »
  • bibliographie sélective (prévention, traitement, exclusion, justice, documents officiels)
  • base de données bibliographiques « Library search »
  • accès aux bases de données « LOCATE » (actions de prévention) et RESSOURCE-NET (outils de prévention)
  •   pages consacrées à la politique européenne

Publics : grand public et professionnels

EMCDDA – European Monitoring Center for Drugs and Drug Addiction L’Observatoire Européen des Drogues et des Toxicomanies (OEDT) est l’un des services décentralisés de l’Union Européenne.

  • présentation des recherches de l’EMCDDA dans les domaines de l’épidémiologie, la réduction de la demande, les nouvelles drogues synthétiques, l’information et la communication
  • accès à la base de données EDDRA (Exchange on Drug Demand Reduction Actions)
  • accès à la « REITOX Virutal library » : recherche simultanée dans les bases de données TRIMBOS (Pays-Bas), ISDD (Royaume-Uni), TOXIBASE (France), CAN (Suède), IPDT (Portugal), OEDT (Lisbonne).

Public : professionnels

Lycaeum (Etats-Unis)

  • information sur les produits
  • fonds iconographique sur la botanique, la chimie, les personnalités psychédéliques, les représentations picturales des drogues

Public : professionnels

MAPS – Multidisciplinary Association for Psychedelic Studies MAPS (Association multidisciplinaire pour les études sur les psychédéliques) est une association indépendante qui existe depuis 1986. Elle a pour mission de soutenir les recherches portant sur les pouvoirs spirituels et sacrés des produits psychédéliques et de la marijuana, ainsi que sur toute utilisation en psychothérapie ou en thérapeutique.

  • répertoire des recherches en cours sur l’ecstasy/MDMA, le cannabis et les produits psychédéliques (LSD, Kétamine, Hayahuasca, DMT, Mescaline, Peyotl)
  • base de données « Psychedelic bibliography »

Public : professionnels

Observatoire Européen des Drogues et des Toxicomanies

Ce site institutionnel présente le détail du cadre et des programmes de travail de l’Observatoire Européen. Il permet de suivre les études scientifiques de l’OEDT et donne accès à plusieurs bases de données comparatives, d’envergure européenne. Disponible en français également.

Public : professionnels

The drug library (Etats Unis) Site produit par le réseau d’associations Drug Reform Coordination Network (DRCNet)

  • liens vers les sites des différentes associations
  • accès à des collections de documents, la plupart en texte intégral.

Public : professionnels

2 réflexions au sujet de « Sites informatifs en anglais »

  1. Hello, I am 24 years old, i have been prescribed benzos since Mai 2019, and i have been taking it since that and got to overdose sometimes without realizing it. I must admit, i have no self control when it comes to things like this. last summer, when we went into lockdown i couldn’t get hold of my doctor so i had no way of getting my prescription, and it was rough to say the least. Having them taken away from me wasn’t pleasant, i had hit rock bottom, i was about to lose everything, cause nothing mattered at that point, even went trying to get it from anywhere really or substitute that with alcohol. starting september of this year, i got to find a new doctor, that gave me 6 months on top of 6 months of traitement. and last week, as i went to the pharmacy to get my meds, the lady told me she can’t give me it anymore cause i’m supposed to take them only for a period of 12 weeks. it put me in a shock, that transformed to physical pain too, insomnia, irritability, loss of temper. I was hoping to see if i could get some information on how can i break off of this cycle. thank you in advance.

    • Hello,
      We suggest that you talk to the doctor prescribing the treatment and talk to them about your willingness to stop the benzodiazepines. Together, you can set up a decrease in the treatment, or he will seek with you a structure near your home to help you wean you from these drugs.
      Best regards

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.