CP – Restriction par l’ANSM de la prescription du baclofène : préservons la qualité de la prise en charge des patients

Pour sécuriser l’utilisation du baclofène chez les patients alcoolo-dépendants dans le cadre de la RTU, l’ANSM en modifie le protocole en réduisant la dose maximale prescrite dans la prise en charge de ces patients. A compter du 24 juillet 2017, la RTU ne permet plus de prescrire du baclofène à des posologies supérieures à 80 mg/jour.

Nous relayons le Communiqué de presse du pôle médecine générale de la Fédération addiction.

Suite aux résultats de l’étude Cnamts-INSERM portant sur les données de sécurité clinique du baclofène de 2009 à 2015, l’ANSM a limité la posologie maximale de prescription à 80 mg/jour en modifiant en urgence la RTU. Les médecins généralistes que nous sommes et que nous représentons sont surpris et abasourdis.

Lire la suite

Liste des médicaments contenant de la codéine, désormais disponibles uniquement sur ordonnance

Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a signé le 12 juillet 2017 un arrêté à effet immédiat inscrivant tous les médicaments contenant de la codéine, du dextrométhorphane, de l’éthylmorphine ou de la noscapine sur la liste des médicaments disponibles sur ordonnance.

Désormais, les patients ne pourront obtenir un médicament à base de codéine ou d’un de ces principes actifs qu’avec une prescription médicale. La vente de ces médicaments sur les sites Internet des pharmacies n’est plus possible.

L’ANSM publie ici la liste des médicaments concernés.