Addictovigilance : Augmentation des complications sanitaires graves liées à la consommation de cocaïne

Attention, vigilance :

Le pourcentage de patients inclus dans l’enquête DRAMES (Décès En Relation avec l’Abus de Médicament Et de Substances), décédés directement de la consommation de cocaïne est en augmentation : de 10 % des décès directs en 2010 (n= 25/247) à 19,5 % en 2017 (n= 85/432). Les associations les plus souvent impliquées sont cocaine‐héroïne, et cocaine‐méthadone.

Par ailleurs :

  1. Les données des saisies et de l’outil SINTES (Système d’identification national des toxiques et substances) montrent une augmentation de la teneur des échantillons de cocaïne.
  2. Association à risque avec l’alcool : formation d’un métabolite toxique le cocaéthylène de demi-vie plus longue, neuro et cardio toxique
  3. D’autres toxicités peuvent être liées à la présence de produits de coupe (exemple lévamisole : vascularite, agranulocytose)

Télécharger le bulletin d’addictovigilance sur la cocaïne (mai 2019)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *