Pour venir à Marmottan

facadePour toute personne concernée par des problèmes de produits licites ou illicites, ou d’addictions sans drogue.

L’hôpital Marmottan est situé au 17-19 rue d’Armaillé, 75017 Paris.
Métro : Charles de Gaulle Etoile
(sortie 5 : avenue Carnot)

Téléphone accueil-consultation d’addictologie : 01 56 68 70 30
Fax : 01 56 68 70 38
☎ En dehors des heures d’ouverture ou pour joindre spécifiquement l’unité d’hospitalisation : 01 56 68 70 24
(En revanche, pour toute demande d’hospitalisation, appelez le 01 56 68 70 30)
Pour joindre spécifiquement la médecine générale : 01 56 68 70 27

Pour organiser au mieux votre première venue, nous vous recommandons de prendre rdv par téléphone.

Le service d’accueil-consultation d’addictologie est ouvert au public les :
Lundi, mardi, mercredi, vendredi : de 11h à 19h
Jeudi : de 12h à 19h
Samedi : de 10h à 14h

Les soins sont anonymes, volontaires et gratuits, conformément à la loi du 31 décembre 1970.

Attention, le vendredi 14 février, grève nationale pour la défense de l’hôpital public, opération « hôpital mort ».

Le vendredi 13 mars : fermeture de Marmottan pour finaliser le déménagement des consultations sur les étages supérieurs du bâtiment (à partir du 16 mars, les consultations auront lieu aux 3eme, 4eme et 5eme étages.) Nous vous tiendrons informés.

Fermeture exceptionnelle de la section « commentaires » du site, du 07 au 24 février. Merci de privilégier le téléphone pour toute question.

Informations travaux

Formations hôpital Marmottan 2020 : le crack, les addictions et le psychotrauma, l’addiction aux écrans et la prise en charge

En 2020, l’hôpital Marmottan vous propose deux journées d’étude.

La première, le lundi 22 juin, aura pour thème le crack. Nous y parlerons de l’usage du crack à Paris d’un point de vue anthropologique, des innovations thérapeutiques dans la dépendance au crack, des trajectoires de vie et besoin des usagers de crack, et enfin des aspects psychopathogiques et phénoménologiques de l’addiction au crack.

Le lundi 19 octobre, aura pour thème les addictions et le psychotrauma. Nous commencerons par porter un regard anthropologique sur le traumatisme, puis nous parlerons de la dissociation : impact des mille premiers jours de vie sur la régulation des émotions, nous aborderons aussi les traumas complexes et le traumatisme transgénérationnel.

Nous reconduisons les deux stages de formation. Le premier « Peut-on parler d’addiction aux écrans » aura lieu du 24 au 26 novembre, et le second « De la drogue aux addictions » ciblé sur la prise en charge pluridisciplinaire des addictions se déroulera du lundi 30 novembre au jeudi 3 décembre 2020.

Inscriptions et informations

grève le 17 décembre 2019 pour la défense de l’hôpital public.

Par solidarité, nous, équipe soignante de l’hôpital Marmottan, nous mettons en grève le 17 décembre 2019 et rejoignons la manifestation pour la défense de l’hôpital public.

La situation dans les hôpitaux, les établissements de santé, médicaux-sociaux et d’action sociale, est catastrophique. Les conditions de travail de tout.e.s les salarié.e.s impacte directement l’accueil, les soins et les délais de prise en charge.
Nous soutenons les revendications des Comités Inter Urgences et inter Hospitalier :
– Augmentation de l’ONDAM (dépenses de l’assurance maladie)
– Augmentation du nombre de lits et embauche de personnel (plus de soignants = plus de temps pour les soins)
– Augmentation des salaires pour les personnels non médicaux (qui partent tous travailler dans le privé)
– Changement du mode de financement de l’hôpital, arrêt de la tarification à l’activité

Nous vous invitons à rejoindre notre mobilisation et le cortège du 17 décembre afin d’obtenir les moyens nécessaires pour accueillir et soigner décemment dans votre hôpital public.

[film] AIDS Memories, se souvenir du SIDA

Le film « AIDS Memories, se souvenir du SIDA », est depuis le 1er décembre diffusé sur YouTube.

La docteure Marina Karmochkine, praticienne hospitalière en immunologie à l’hôpital européen Georges Pompidou, et le réalisateur Marc Sieger donnent la parole à des hommes et des femmes de 20 à 75 ans, qui racontent l’annonce de la séropositivité, le secret, l’isolement, la stigmatisation, les progrès thérapeutiques permettant maintenant de se projeter dans l’avenir

Rendez-vous sur YouTube :

https://www.youtube.com/watch?v=ZTfC_XDqk-Y

recrutement : deux infirmier(e)s pour l’hospitalisation

Le centre médical Marmottan recrute deux infirmier/es pour le service d’hospitalisation (alternance jour / nuit en 12 H).

Pré-requis :

  • infirmier/e diplômé/e d’Etat ;
  • expérience en addictologie fortement souhaitée si possible
Personne à contacter

Envoyer CV + lettre de motivation à Patricia Spiliotopoulous, cadre paramédical de Pôle : patricia.spiliotopoulos@ghu-paris.fr

Lire la suite

ADDICTION à l’œuvre, une histoire de cinéma qui s’accorde aux autres arts de 1895 à 2020 – 5ème partie

Le festival « Addiction à l’œuvre », qui propose la construction d’une histoire de cinéma autour du thème des addictions, débute son 5ème cycle. Organisé par la société de production dfilms, le festival se décline en projections mais aussi conférences, lectures, performances, publications, expositions…

Télécharger le programme

TRIBUNE. « FDJ : le jeu ne devrait pas être une marchandise comme les autres »

Dans le JDD de ce dimanche, Marc Valleur, psychiatre et ancien médecin chef de l’hôpital Marmottan à Paris, revient à l’occasion de l’entrée en bourse de la FDJ sur la passion des Français pour le jeu.

« Bercy se réjouit : la privatisation de la Française des jeux est un succès. L’opération a attiré en nombre les petits épargnants, séduits par l’idée de devenir actionnaires d’une entreprise florissante, et par la décote de 2% destinée à favoriser cet actionnariat populaire. Les Français – qui pour plus de la moitié d’entre eux jouent au moins une fois par an à un jeu de la ‘FDJ’ – commencent à être familiarisés avec ces ‘bonus d’entrée’. La Bourse n’est d’ailleurs qu’une variante du jeu d’argent où parfois, si les conditions sont favorables, le ‘taux de retour joueur’ peut s’avérer positif.…

Grève du 14 novembre

Marmottan en grève : Du fait de la grève du jeudi 14 novembre, les consultations de médecine générale et d’accueil ne pourront pas être assurées normalement.

L’hôpital public traverse aujourd’hui une crise sans précédent.

Les économies successives demandées aux hôpitaux publics depuis 10 ans ont conduit à des difficultés majeures d’accès aux soins, à une dégradation de leur qualité et de leur sécurité, et à un épuisement des personnels hospitaliers. Le manque d’effectifs, d’équipements et de matériel ne nous permet plus d’assurer nos missions dans des conditions acceptables pour les patients et pour les soignants. Les personnels quittent l’hôpital.

Avec le collectif inter-hôpitaux et collectif inter-urgences, unissant personnels hospitaliers et usagers profondément attachés à l’hôpital public et à la qualité des soins, nous demandons un plan d’urgence pour l’hôpital public avec un financement à la hauteur des besoins de santé de la population.

Tract pour la manifestation du 14 nov

Lien vers la pétition : https://www.change.org/p/il-faut-un-plan-d-urgence-pour-sauver-l-h%C3%B4pital-public

Twitter : https://twitter.com/CollectInterHop

FB : https://www.facebook.com/lecollectifinterhopitaux/

[colloque] VIH : de la conduite à la prise de risque à Ville-Evrard

 

Ll’EPS de Ville-Evrard organise le vendredi 29 novembre 2019, dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre le sida, une journée d’étude intitulée « VIH : de la conduite à la prise de risque ». 

Cette journée est pluridisciplinaire et s’adresse à toute catégorie professionnelle.

Télécharger les informations et le programme de la journée 29 novembre 2019

Lire la suite

Ateliers méthode Feldenkrais

La méthode Feldenkrais est une approche corporelle qui utilise le mouvement afin d’améliorer le bien-être. Elle est basée sur la prise de conscience par le mouvement et l’intégration fonctionnelle. Elle fait partie d’une famille d’approches qu’on appelle communément « gymnastiques douces ». Reconnue comme étant sans risque, elle ne demande pas d’effort particulier.

La méthode est basée sur la prise de conscience par le mouvement et l’intégration fonctionnelle (IF). En groupe, les séances ont pour but d’aider l’individu à focaliser son attention sur ses sensations internes et à mieux se connaître.

Voici les dates d’atelier que nous vous proposons pour découvrir cette méthode :